Ce qu’est la conversion

Ceci est un extrait du livre Évangéliser les enfants, que je trouve très édifiant, non seulement par rapport à la foi de nos enfants mais également à l’attitude générale que nous pouvons avoir dans notre mission de faire des disciples.


La réponse au message de l’évangile a deux volets. Dans la Bible, les verbes « se convertir », « revenir » ou « se tourner » sont souvent utilisés en rapport avec cette double réponse. Le mot grec utilisé pour décrire la réponse du pécheur est parfois traduit par « se convertir », d’autres fois par « se tourner » ou « revenir ».

« J’enseignerai tes voies à ceux qui se révoltent, et les pécheurs

reviendront à toi » (Psaume 51.15).

« En vérité je vous le dis, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux » (Matthieu 18.3).

« Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils se sont bouché les oreilles, et ils ont fermé les yeux, de peur de voir de leurs yeux, d’entendre de leurs oreilles, de comprendre de leurs cœurs, et de se convertir en sorte que je les guérisse » (Matthieu 13.15).

« Repentez-vous donc et convertissez-vous » (Actes 3.19).

« La main du Seigneur était avec eux, et grand fut le nombre de ceux qui crurent et se convertirent au Seigneur » (Actes 11.21).

« Il vous faut vous détourner de ces vanités et vous convertir au Dieu vivant » (Actes 14.15).

« …pour leur ouvrir les yeux, afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière et du pouvoir de Satan vers Dieu » (Actes 26.18).

« …j’ai annoncé la repentance et la conversion à Dieu » (Actes
26.20).

« …comment vous vous êtes convertis à Dieu, en vous détournant des idoles pour servir le Dieu vivant et vrai » (1 Thessaloniciens 1.9).

(Ce mot grec traduit par le verbe « se convertir » est également utilisé dans Marc 4.12 ; Jean 12.40 ; Actes 28.27 ; Esaïe 6.10).

Les versets ci-dessus nous montrent que cette conversion implique deux démarches :

– Se détourner des vanités, des ténèbres, des idoles et du péché.
– Se tourner vers Dieu et vers le Seigneur Jésus-Christ.

Pour faire demi-tour, nous devons nous détourner de la direction dans laquelle nous allions, pour nous tourner dans une autre direction. Il s’agit d’un seul et même mouvement, mais avec une double portée : nous nous détournons de quelque chose et nous nous tournons vers une autre chose.

Il en est de même de la conversion d’un enfant.
– Il se détourne de son ancienne manière de vivre et du péché.
C’est ce que la Bible appelle la repentance.
– Il se tourne vers Jésus-Christ pour recevoir le salut. C’est ce que la Bible appelle la foi.
L’enfant est sauvé quand il fait demi-tour, c’est-à-dire quand il se repent et croit. Les deux actions ont lieu en même temps et ne peuvent être dissociées l’une de l’autre. Elles sont comme deux faces d’une même pièce de monnaie : une pièce mais deux faces.

Cependant, deux vérités bibliques doivent être soulignées :
– L’enfant est sauvé par la foi seulement – et non par la
repentance.
– Toutefois, la foi qui conduit au salut inclut la repentance.
L’enfant ne peut pas changer de direction pour se tourner vers
Christ s’il ne veut pas se détourner de son péché et de son
ancienne manière de vivre.

Ce texte est extrait d'une de mes lectures que j'avais à cœur de partager avec vous car il m'interpelle, m'encourage, me fait faire un pas de plus dans ma foi et dans ma relation avec Dieu. Que chacun examine les Écritures afin de sonder la volonté de Dieu pour sa propre situation. Soyez bénis !

Laisser un commentaire