Marcher par la foi … dans le présent

Lorsqu’on marche par la foi, on croit que l’on possède déjà ce que l’on demande. La foi est l’assurance des choses qu’on espère. Oui mais voilà, à force d’espérer, on en oublie parfois de faire sa part dans le présent, le quotidien. En tout cas, c’est ce qui m’est personnellement arrivé. J’avais prévu tout un tas de choses par rapport à une pensée que nous avions reçue … et j’ai un peu délaissé mon quotidien, ce qui m’avait donné un petit coup de mou, en restant toujours là, à « attendre que ça arrive » 😅. Le temps passant, j’ai (enfin) compris que ce n’était pas encore le temps voulu par Dieu pour ce projet.

Il ne faut pas forcer la main de Dieu. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas persévérer dans la prière. Mais c’est reconnaître les étapes du plan de Dieu, le chemin qu’Il trace pour t’amener à destination. Prier, tout en restant à l’écoute. Il est si facile de confondre ses propres désirs avec la volonté de Dieu. Et ce n’est pas nécessairement de mauvaise intention. Il suffit que la relation s’effrite un peu ou que l’on se plonge dans « ses visions », tête baissée, et croire que l’on connaît le bon chemin qui mène au but. Alors, il faut savoir se poser. Remettre les choses en perspective avec Sa Parole. Accepter de laisser Dieu sonder nos cœurs, pour qu’Il démêle le vrai du faux. La vision que Dieu met dans ton cœur n’est pas forcément faussée, mais peut-être simplement prévue pour une autre saison.

Face aux épreuves, tu as peut-être déjà été délivré de la terre d’Égypte… mais il y a peut-être encore la mer à franchir.

Tu es peut-être déjà citoyen des cieux … mais tu es encore ici bas pour une mission que Dieu a préparée pour toi, dans ce monde.

Quoiqu’il arrive, accueillons avec foi ce que Dieu met sur nos cœurs, Il a son temps, Il a sa saison. Marchons dans l’obéissance et Il se révélera toujours plus à nous.

Laisser un commentaire