Juger ou discerner ?

index-315754_1280Juger ou discerner. Voilà un sujet qui m’a beaucoup préoccupé pendant quelque temps, mais gloire à Dieu, je me sens maintenant en paix avec les convictions qu’Il met dans mon coeur.

Souvent, au début de nos vies chrétiennes, on nous apprend à “ne pas juger les autres”, et d’ailleurs, on cite allègrement à qui veut l’entendre, les propos de Jésus sur le sujet :

Matthieu 7:1-5

Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés ; Car on vous jugera du même jugement que vous aurez jugé ; et on vous mesurera de la même mesure que vous aurez mesuré les autres. Et pourquoi regardes-tu une paille qui est dans l’œil de ton frère, tandis que tu ne vois pas une poutre qui est dans ton œil ? Ou, comment dis-tu à ton frère : Permets que j’ôte cette paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite ! ôte premièrement de ton œil la poutre, et alors tu penseras à ôter la paille hors de l’œil de ton frère.

Et c’est vrai, on est très rapide à voir ce qui ne va pas chez les autres et on applique très rapidement la Parole de Dieu aux mauvais comportements de ceux qui nous entourent. Mais cela veut-il dire que si on voit notre frère foncer dans un mur, il ne faut pas l’avertir ? Je suis sûre que non. Si on laisse notre frère foncer dans le mur,on n’agirait certainement pas avec amour. Alors, comment savoir si nous sommes en train de condamner notre frère pour des convictions différentes aux nôtres ou si nous l’avertissons par rapport à une attitude qui le mène droit en enfer ?

Entre membres du corps du Christ qui cherchons vraiment sa volonté, il est plutôt facile de se dire les choses, car nous avons compris que nous ne sommes plu