Influences

On aime clamer haut et fort notre individualité, notre caractère unique. Oui, c’est clair, personne n’est comme nous. Mais n’empêche qu’à bien y regarder, on ressemble quand même beaucoup à ceux qui nous entourent, à ceux que nous côtoyons souvent. On subit des influences de tous côtés, sans parfois même s’en rendre compte. Cette nuit, j’ai rêvé de quelque chose qui se rapprochait beaucoup de ce que j’avais regardé la veille à la télévision. Je ne pensais pas que cela m’avait marqué, mais pourtant c’était resté dans ma mémoire profonde. Bref, je ne suis pas là pour philosopher, je voulais simplement vous parler de l’histoire de mes influences.

Si vous avez lu mon témoignage, vous savez sûrement que j’ai lu/écouter/regarder beaucoup de médias chrétiens. J’ai appris beaucoup de choses très édifiantes, j’ai lu des témoignages qui m’ont encouragé, j’ai compris plein de trucs que je n’aurais compris qu’après des années si des personnes avant moi ne s’étaient pas penchées sur le sujet auparavant. Bref, je remercie le Seigneur car je n’ai pas été seule sur ce chemin, que je suis entourée d’une « si grande nuée de témoins ». Malgré tout le respect que j’ai envers tous ces leaders spirituels, je me suis rendue compte que j’avais un peu délaissé ma relation personnelle avec Dieu. Ce que je veux dire, c’est que j’avais une relation avec Dieu au travers d’autres personnes, « par procuration » comme j’aime bien dire. Au point de me demander si je n’étais finalement pas surtout influencée par des hommes plutôt qu’inspirée par Dieu.

Matthieu 15:8-9

Ce peuple s’approche de moi de sa bouche et m’honore de ses lèvres ; mais leur cœur est bien éloigné de moi. Mais ils m’honorent en vain, en enseignant des doctrines qui ne sont que des commandements d’hommes.

Comme je le disais au début de ce message, on ressemble beaucoup à ceux qu’on côtoie. Je pense qu’inconsciemment, j’ai beaucoup « imité » des bonnes pratiques de personnes qui m’ont entourée. Cela m’a certes permis d’être disciplinée et de comprendre et appliquer plusieurs principes divins, mais hélas, j’étais devenue très dépendante de ce que les autres comprenaient. Si je devais prendre une décision, je ne cherchais pas directement la réponse de Dieu, mais je cherchais la réponse que Dieu avait déjà donnée à quelqu’un qui serait passé par là. C’est un peu comme si j’étais coupée de l’origine et qu’il fallait toujours un traducteur/interprète avant que je n’ose me lancer. Il m’arrivait parfois même de me dire : « Est-ce qu’untel le fait ? Alors, je peux le faire aussi. » C’est ce que je veux dire par imitation.

Proverbes 13:20

Celui qui fréquente les sages, deviendra sage; mais le compagnon des fous se perdra.

Je pense que cette étape a été indispensable dans ma vie. Lorsqu’on commence loin de Dieu, nous avons des frères et soeurs qui sont là pour nous enseigner, nous témoigner, nous conseiller. Mais leur rôle n’est pas de nous rendre dépendants d’eux mais plutôt dépendant de Dieu. Nous devons apprendre à connaître Dieu, le Dieu de la Bible. Et pour connaître quelqu’un, il faut passer du temps avec lui, n’est ce pas ? Et dans différentes circonstances. Plus on apprend à connaître le coeur du Père, plus Il met en nous des convictions qui viennent de Lui. Et, témoignage personnel, plus j’ai avancé dans cette marche, plus je me suis rendue compte que ceux qui avaient les mêmes aspirations que moi connaissaient des changements similaires dans leur vie. On n’était plus dans l’imitation, on avançait simplement vers Jésus, qui formait son corps de manière harmonieuse. Il est beau le corps de Christ.

Ephésiens 4:1-7

Je vous prie donc, moi qui suis prisonnier pour le Seigneur, de vous conduire d’une manière digne de votre vocation; Avec toute sorte d’humilité et de douceur, avec un esprit patient, vous supportant les uns les autres avec charité; Ayant soin de conserver l’unité de l’esprit, par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul esprit, comme vous êtes appelés à une seule espérance, par votre vocation. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême; Un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en vous tous. Mais la grâce est donnée à chacun de nous, selon la mesure du don de Christ. C’est pourquoi il est dit: Etant monté en haut, il a mené captive une grande multitude de captifs, et il a distribué des dons aux hommes.9Or, que veut dire cela: Qu’il est monté, si ce n’est qu’auparavant il était descendu dans les parties les plus basses de la terre? Celui qui était descendu, c’est le même qui est monté par-dessus tous les cieux, afin qu’il remplit toutes choses. Lui-même donc a donné les uns pour être apôtres, les autres pour être prophètes, les autres pour être évangélistes, les autres pour être pasteurs et docteurs; Pour l’assemblage des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ; Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, et à la mesure de la stature parfaite de Christ; Afin que nous ne soyons plus des enfants, ni flottants et emportés par le vent de toutes sortes de doctrines, par la tromperie des hommes, et par l’adresse qu’ils ont de séduire artificieusement; Mais, afin que, suivant la vérité avec la charité, nous croissions en toutes choses dans celui qui est le chef, savoir, Christ; Duquel tout le corps bien proportionné et bien joint, par la liaison de ses parties qui communiquent les unes aux autres, tire son accroissement, selon la force qu’il distribue dans chaque membre, afin qu’il soit édifié dans la charité.

Laisser un commentaire