Là où est l’Esprit du Seigneur

Je suis quelqu’un qui aime être organisée. Cela s’est ressenti aussi dans ma vie spirituelle, et après tout, Dieu n’est-Il pas un Dieu d’ordre ? Je souhaiterais tout de même partager un grand changement dans notre vie.
Quand l’Esprit est venu habité en moi (et encore une fois, gloire à Dieu seul !), je n’ai plus ressenti ce besoin de lire la Bible en suivant mon petit plan de lecture quotidien et prier à telle heure tous les matins, lire le message du jour, être « obligé » d’aller à l’église tous les dimanches, prier avant le repas … Je vois des yeux s’écarquiller devant leur écran mais attention aux conclusions hâtives : merci de lire jusqu’à la fin !

En fait, me concernant, ma vie spirituelle avait un peu pris un aspect de rituel religieux qui confortait bien ma conscience. Je pense que Dieu a voulu que je passe par là pour m’apprendre la discipline et Il m’a amené par le chemin qui convenait le mieux à ce qu’Il connaît de moi (c’est à dire tout, Dieu connaît tout de moi, c’est lui qui m’a créée). Mais aujourd’hui, Il a déchiré le voile et a permis de ne plus m’attacher à l' »ombre des choses à venir » mais à l’essentiel, de ne plus m’attacher à l' »apparence de piété » qui confortait bien ma conscience, mais de l’adorer en esprit et en vérité.

Aux Colossiens 2:16-19 NBS
Dès lors, que personne ne vous juge à propos de ce que vous mangez ou buvez, pour une question de fête, de nouvelle lune ou de sabbat : tout cela n’est qu’une ombre de ce qui est à venir, mais la réalité, c’est le corps du Christ. Ne vous laissez pas frustrer par les gens qui se complaisent dans « l’humilité » et le « culte des anges » au gré de leurs visions ; ils sont gonflés de vanité par la pensée de leur chair, et ils ne s’attachent pas à la tête par laquelle tout le corps, bien uni grâce aux jointures et aux articulations qui le desservent, grandit d’une croissance qui vient de Dieu.

Aujourd’hui, c’est différent. Même si de l’extérieur, cela peut en fait ressembler un peu à la même chose.
J’ai besoin de lire la Bible tous les jours. Ou je dirai plutôt, pour être plus précise, j’ai besoin d’entendre la voix de Dieu tous les jours. Je ne le fais plus en lisant une lecture proposée qui ne correspondrait pas forcément à la saison de ma vie. Je le fais à l’écoute de ce que Dieu me met sur le cœur. Et ce qu’Il me met sur le cœur n’est pas tout le temps « formaté » de la même façon : cela peut être un mot venu à mon esprit, un passage de la Bible, le partage d’un frère, la lecture d’un message, et plein d’autres façons encore … Alors je lis : 1 verset, 1 passage, 1 livre de la Bible (en fait, c’est généralement le livre entier, vous comprendrez pourquoi en lisant cette autre note) … Cela peut durer quelques instants, parfois, je reste plusieurs jours (et nuits) à méditer sur la même chose. Cela ne veut pas dire que je lis simplement ce que j’ai envie de lire, heureusement. Je prends juste le temps de comprendre ce que Dieu veut vraiment me dire.

Psaumes 1:1-6 NBS
Heureux l’homme qui ne suit pas les projets des méchants, qui ne s’arrête pas sur le chemin des pécheurs, et qui ne s’assied pas parmi les insolents,    mais qui trouve son plaisir dans la loi du Seigneur , et qui redit sa loi jour et nuit !    Il est comme un arbre planté près des canaux d’irrigation, qui donne son fruit en son temps, et dont le feuillage ne se flétrit pas : tout ce qu’il fait lui réussit.    Il n’en est pas ainsi des méchants : ils sont comme la paille que le vent emporte.    C’est pourquoi les méchants ne se tiendront pas debout au jugement, ni les pécheurs dans la communauté des justes.    Car le Seigneur connaît la voie des justes, mais la voie des méchants se perd.

Pour en revenir à mes habitudes passées, je dois tout de même préciser mon opinion sur certaines choses. Je pense que :
– les plans de lecture sont intéressants pour avoir une bonne vision d’ensemble de la Bible. Ne plus suivre un plan ne doit pas être une excuse pour manquer de discipline.
– les différents messages/prédications ou même les livres que l’on peut trouver sont aussi édifiants et Dieu a donné des dons à son Eglise pour que ses membres puissent s’édifier les uns les autres.
– le témoignage personnel des uns des autres contribue également à la construction de son Eglise.

– Dieu parle aussi au travers des frères et sœurs, et, soit cela confirme ce qu’Il nous a déjà dit personnellement, soit cela est confirmé plus tard. Mais jusqu’à présent, pour mon cas, Dieu m’a toujours fait comprendre si j’allais dans le mauvais sens.
Pour résumer, recevons simplement tout à la lumière de sa Parole et de son Esprit : soyons à l’écoute !

Actes des Apôtres 17:10-12 NBS
Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. A leur arrivée, ils se rendirent à la synagogue des Juifs. Ceux-ci avaient de meilleurs sentiments que ceux de Thessalonique ; ils accueillirent la Parole avec beaucoup d’ardeur, en examinant chaque jour les Ecritures pour voir si ce qu’on leur disait était exact. Beaucoup d’entre eux devinrent croyants, ainsi que des femmes grecques de haut rang et des hommes en grand nombre.

Aujourd’hui, je ne pense pas qu’il faille se contenter de vivre des miettes de l’expérience d’un autre, de la révélation de Dieu par procuration. Dieu veut me parler dans le creux de l’oreille, à moi personnellement, par rapport à ma situation actuelle, et la communication ne peut être établie qu’avec des moments d’intimité avec le Père, les moments les plus précieux à mon sens, les moments où on revient au lait pur de la Parole ! Et avec la foi !

Selon Matthieu 13:18-23 NBS
Vous donc, entendez la parabole du semeur. Lorsque quelqu’un entend la parole du Règne et ne la comprend pas, le Mauvais vient s’emparer de ce qui a été semé dans son cœur : c’est celui qui a été ensemencé le long du chemin. Celui qui a été ensemencé dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie, mais il n’a pas de racine en lui-même, il ne tient qu’un temps ; sitôt que survient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, c’est pour lui une cause de chute. Celui qui a été ensemencé parmi les épines, c’est celui qui entend la Parole, mais les inquiétudes du monde et l’attrait trompeur des richesses étouffent la Parole, et elle devient stérile. Celui qui a été ensemencé dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend ; il porte du fruit et produit, l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente.

 

Première de Pierre 2:1-3 NBS
Rejetez donc toute malfaisance et toute ruse, l’hypocrisie, l’envie et toute médisance ; comme des enfants nouveau-nés, aspirez au lait non frelaté de la Parole, afin que, par lui, vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté la bonté du Seigneur .

Concernant le « planning », gloire soit rendue à Dieu car Il n’attend plus le matin à telle heure pour me parler. Son Esprit travaille 24/24 ! Et parfois à des heures où on ne s’y attend pas ! Aujourd’hui,  cela me semble bizarre de parler de Jésus dans une réunion puis dès que c’est fini, faire comme s’Il n’était plus là. En fait, ça me semble tellement bizarre de cloisonner autant ces moments avec Dieu.

Jérémie 31:31-34 NBS
Les jours viennent – déclaration du Seigneur – où je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, non pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai saisis par la main pour les faire sortir d’Egypte, alliance qu’ils ont rompue, bien que je sois leur maître – déclaration du Seigneur . Mais voici l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël, après ces jours-là – déclaration du Seigneur : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, je l’écrirai sur leur cœur ; je serai leur Dieu, et eux, ils seront mon peuple. Celui-ci n’instruira plus son prochain, ni celui-là son frère, en disant : « Connaissez le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand – déclaration du Seigneur . Je pardonnerai leur faute, je ne me souviendrai plus de leur péché.

 

Seconde aux Corinthiens 3:1-3 NBS
Recommençons-nous à nous recommander nous-mêmes ? Ou bien aurions-nous besoin, comme quelques-uns, de lettres de recommandation pour vous, ou encore de vous ? C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans notre cœur, connue et lue de tous. Il est manifeste que vous êtes une lettre du Christ confiée à notre ministère : une lettre écrite, non pas avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; non pas sur des tablettes de pierre, mais sur des tablettes de chair, sur des cœurs.

Concernant le fait d’aller à l’église tous les dimanches. Je suis consciente que c’est un sujet un peu épineux, et qu’il est probable que beaucoup ne soient pas d’accord. Mais je pense qu’il faut que je partage sur ce point aussi. Oui, Dieu nous demande de ne pas « abandonner l’assemblée », de rester en communion avec son corps. Après, la question est plutôt : qu’appelle-t-on l’Eglise ? Cela est une question à part entière. Mais pour résumer ma pensée, qui est la pensée du Seigneur pour moi, ce qui est important est de conserver des relations fortes avec les membres du corps de Christ, avec les enfants de Dieu, ceux qui sont passés par la croix et qui prennent au sérieux leur marche avec Dieu. Les nouvelles créatures, les pierres vivantes. Dieu ne nous a pas créé pour grandir tout seul. Alors, faut-il couper court à toute autre relation ? Non, Dieu ne nous a pas encore enlevés du monde (nous ne sommes pas d’ici, mais nous sommes quand même ici). Et d’ailleurs, il nous appelle à ne pas être une lumière sous le boisseau. Concernant notre regard vis-à-vis des autres, c’est un autre vaste sujet, sur lequel le Seigneur est toujours en train de me former. Mais concernant notre assemblée : oui, soyons assidus comme les 1ers chrétiens qui se construisaient les uns les autres avec Jésus au centre, mais si nous nous réunissons simplement par habitude (ou pour soulager notre conscience morale), alors je pense que l’on peut se poser des questions mais toujours chercher la volonté de Dieu face à toute situation (chaque cas est différent).

2 réflexions au sujet de « Là où est l’Esprit du Seigneur »

  1. Bravo pour tous ces articles. Les commentaires étant fermés sur l’article un blog chrétien, je vais m’exprimer ici 😀 J’ai aussi deux blogs, l’un où je parle de ma passion pour la lecture, l’écriture et le célibat épanoui et un autre axé sur ma vie chrétienne Je ne voulais pas que mes méditations sur le Bible soient noyées dans la masse. Je voulais un endroit dédié pour elles.
    Il y a un groupe de blogueuses chrétiennes francophones qui existe, si cela vous intéresse.

    1. Merci, que Dieu seul soit glorifié 😊 !
      Je ne savais même pas que les commentaires étaient fermés sur l’autre article. Merci d’avoir tout de même pris le temps d’avoir laissé un petit mot ! C’est vrai que cette histoire d’avoir un ou plusieurs blogs m’avait un peu travaillé. Mais restons à l’écoute du Seigneur, même dans nos choix les plus anodins.
      Pour le groupe de chrétiennes blogueuses francophones, pourquoi pas, si cela permet des échanges édifiants entre les membres du corps de Christ. Merci pour l’info en tout cas 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *