L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi

J’ai à coeur de partager aujourd’hui sur un sujet qui me touche particulièrement : l’Eglise. L’ensemble des membres du corps du Christ. J’ai d’autant plus à coeur de partager à ce sujet car généralement, je parle plus souvent de la relation personnelle que chacun doit avoir avec le Seigneur, une relation « sans procuration », de suivre Jésus et non des hommes. Mais voilà, bien que je chérisse les moments que je passe avec Jésus, je dois avouer que je me sens parfois seule.

J’aime dire que l’Eglise commence à la maison. J’ai la bénédiction d’avoir un mari chrétien. Bien que nous prions ensemble, je languis pourtant de toujours plus (contentement ou pas ?). Là où 2 ou 3 sont réunis au nom du Seigneur, Il est là, c’est cela aussi l’Eglise, qu’importe le lieu où nous sommes. J’ai la grâce d’avoir des amis avec qui je peux prier. «Mais» j’ai aussi des enfants qui ont besoin qu’on s’occupe d’eux souvent (même s’ils me sollicitent aujourd’hui beaucoup moins qu’avant) et je parviens rarement à me concentrer pour prier et partager. Attention, je ne me plaindrai jamais de mes enfants, je suis vraiment bénie de pouvoir passer tout ce temps avec eux. Je n’ai simplement que rarement l’occasion de « profiter » des moments de communion avec l’Eglise au sens où on l’entend généralement (prier ensemble, s’encourager, …). Je vis plutôt ces moments autrement, ce qui ne m’empêche pas d’en profiter aussi. Alors voilà, les seuls moments vraiment calmes avec mon Seigneur, je suis seule. Je sais que je suis loin d’être à plaindre. J’ai des amis qui sont complètement isolés, des amis aussi dont le conjoint ne partage pas les mêmes convictions. Certaines personnes dans le monde ne sont même pas libres de prier ou de lire la Bible publiquement. Non, je ne suis vraiment pas à plaindre.

sunset-1342101_1920Cela n’empêche pas que je me sente parfois seule. J’ai besoin de Jésus. Oui. Mais j’ai besoin aussi des autres. L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi. Je me suis souvent dit que je devais faire passer les intérêts des autres avant les miens (vrai), est-ce une réalité ou ai-je simplement trop d’orgueil pour dire que j’ai besoin d’aide ? Bon, vous l’avez deviné, ce n’est pas vraiment le genre d’article où je partage comment «j’avance», mais plutôt comment «je stagne» !!! Je ne m’attends pas à recevoir une recette sur ce que je dois faire pour être moins isolée, Dieu me dirige déjà dans certaines décisions à prendre dans ma vie. Par contre, je sais que plusieurs d’entre vous, alors qu’ils lisent ces quelques lignes, prient déjà pour moi (et pour tous ceux qui sont dans des cas similaires), alors merci à vous ! Et rien que pour ça, je bénis encore le Seigneur pour cette famille qu’Il me donne ! Oui, c’est ça aussi l’Eglise ! Que le nom de l’Eternel soit béni, en tout temps ! Amen !

4 réflexions au sujet de « L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi »

Laisser un commentaire