C’est ceux qui en parlent le plus …

bread-1768622_1280C’est ceux qui en parlent le plus … qui en mangent le moins ! C’était le slogan d’une vieille publicité. Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de frites, mais de la Parole de Dieu, en particulier d’un sujet qui me travaille un peu : l’hypocrisie religieuse. J’avoue que je suis mal à l’aise devant certains comportements, ce qui rejoint un peu ma précédente pseudo overdose de versets bibliques (oui, « pseudo » parce qu’en fait, je ne peux pas me lasser de la Bible).

Distinguer le lieu secret du « lieu » public

Tout d’abord, clarifions certaines choses. Je suis clairement concernée par cet article, donc n’y voyez pas un lancer de pierre gratuit vers les autres sites mais plutôt la direction que Dieu me met à coeur personnellement. J’ai tendance à écrire beaucoup, et aujourd’hui, je peux le faire, par la grâce de Dieu, qui m’apprend chaque jour où mettre mes priorités. Aujourd’hui, j’ai besoin de partager concrètement ces messages par ce moyen (super mais aussi dangereux) qu’est Internet. J’aime utiliser les nouvelles technologies pour témoigner, encourager, et même apprendre. Car oui, j’apprends beaucoup en partageant. Avant d’ouvrir ce blog, je me suis dit : ne partage pas ce que tu ne vis pas ET ne partage pas tout ce que tu vis. C’est-à-dire que je ne dois pas confondre le lieu secret (Matthieu 6), là où mon Père me voit, et ce « lieu » qui permet de prêcher la bonne nouvelle à toute la création. Je n’ai pas à « me justifier » devant les hommes, à chercher leur reconnaissance ou à montrer que je suis « une bonne chrétienne qui médite la Parole ».

Nos influences

Malheur à vous, Scribes et Pharisiens hypocrites ; car vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux par dehors, mais qui au dedans sont pleins d’ossements de morts et de toute sorte de pourriture. De même aussi, au dehors vous paraissez justes aux hommes, mais au dedans vous êtes remplis d’hypocrisie et d’injustice.

Matthieu 23:27‭-‬28

digital-marketing-1725340_1920Je crois que ceux qui partagent leur foi le font généralement avec amour, pas par obligation de « pondre un article » parce que c’est le moment. En tout cas, je ne pense pas que les personnes que j’ai l’occasion de lire plus ou moins régulièrement font ça par effet de mode, mais qu’ils ont vraiment eu cette conviction de partager Jésus sur Internet. Aujourd’hui pourtant, on est influencé par les choses de ce monde. On est influencé par cette envie de captiver un public et de le faire en utilisant les techniques et raisonnement de ce monde. On a soif de reconnaissance alors que nous ne sommes que des serviteurs inutiles, n’est-ce pas ? Ce qui me gêne un peu, c’est cette préconisation (enfin, ça a l’air d’être vivement conseillé) selon laquelle :

  • IL FAUT publier régulièrement
  • IL FAUT être présent sur les réseaux sociaux
  • IL FAUT mettre des vidéos ou des images, sinon ce n’est pas attractif
  • IL FAUT liker et commenter les articles de autres
  • IL FAUT avoir la première place dans le référencement ou être cité par ce fameux site hyper influent (ou simplement très suivi …)
  • IL FAUT … etc

C’est vrai, ce sont des bonnes pratiques en termes de web marketing. Je n’ai rien contre le fait de viser l’excellence pour notre Seigneur. Seulement, à quoi bon soigner la forme s’il n’y a pas de contenu ? Personnellement, je n’ai pas envie de ressembler à un sépulcre blanchi plein d’ossements de morts à l’intérieur.

Mais qu’est-ce qu’IL FAUT en fait ?

Certains, il est vrai, proclament Christ par jalousie, avec un esprit de rivalité, mais d’autres le proclament avec de bonnes intentions. Les uns agissent par amour, sachant que je suis là pour la défense de l’Evangile; les autres, animés d’un esprit de rivalité, annoncent Christ avec des intentions qui ne sont pas pures et avec la pensée d’augmenter les souffrances de ma détention. Qu’importe? De toute manière, que ce soit pour de mauvaises raisons, que ce soit sincèrement, Christ est annoncé. Je m’en réjouis et je m’en réjouirai encore, car je sais que cela aboutira à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ.

Philippiens 1:15‭-‬19

Encore une fois, je n’ai rien contre le fait d’utiliser les nouvelles communications. En termes de pratique, je ne publie pas trop rarement, je suis présente sur les réseaux sociaux, je mets de belles images libres de droit sur mes articles, j’aime commenter et donner mon avis sur ce que je lis … mais ce qui me gêne, vous l’avez deviné, c’est tous ces « IL FAUT ». C’est quoi qui nous dicte notre façon de faire, DIEU ou la façon de faire de ce monde ? On n’est pas en train de faire du marketing chrétien (oxymore, selon moi …). IL FAUT rien du tout sinon une chose (et choisissons la bonne part…) : ÉCOUTER les directives de Dieu. Ce qui me marque aussi dans les pharisiens, c’est que ce qu’ils disaient n’étaient pas (forcément) faux : Jésus a même dit d’observer ce qu’ils disent … mais de ne pas faire ce qu’ils font. Je ne sais pas ce que chacun fait dans le secret (Dieu seul le sait), et ce n’est pas à moi de juger les motivations des différents producteurs de contenu du web : est-ce par soif de reconnaissance ou pour Jésus … est-ce que je dois dire « Qu’importe ? » comme Paul ? Que Dieu purifie nos pensées, Il nous donne un amour qui nous pousse à ne pas soupçonner le mal et à nous examiner nous-mêmes. C’est une des raisons pour laquelle je parle de moi premièrement, dans mes articles.

Alors, que Dieu nous garde de ce levain des pharisiens

qui fait monter toute la pâte ! 

Soyez bénis !

Alors Jésus parla au peuple et à ses disciples, Et leur dit : Les Scribes et les Pharisiens sont assis sur la chaire de Moïse. Observez donc et faites tout ce qu’ils vous diront d’observer ; mais ne faites pas comme ils font, parce qu’ils disent et ne font pas. Car ils lient des fardeaux pesants et insupportables, et les mettent sur les épaules des hommes ; mais ils ne voudraient pas les remuer du doigt. Et ils font toutes leurs actions, afin que les hommes les voient ; car ils portent de larges phylactères, et ils ont de plus longues franges à leurs habits. Ils aiment à avoir les premières places dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues, Et à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes, maître, maître. Mais vous, ne vous faites point appeler maître ; car vous n’avez qu’un Maître, qui est le Christ ; et pour vous, vous êtes tous frères. Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car vous n’avez qu’un seul Père, savoir, celui qui est dans les cieux. Et ne vous faites point appeler docteurs ; car vous n’avez qu’un seul Docteur, qui est le Christ. Mais que le plus grand d’entre vous soit votre serviteur. Car quiconque s’élèvera sera abaissé ; et quiconque s’abaissera sera élevé.

Matthieu 23:1‭-‬12

12 réflexions au sujet de « C’est ceux qui en parlent le plus … »

  1. Très bonne reflexion Ella. On m’a souvent contacté et proposé (avec de très bonnes intentions très sincères et amour de frères en Christ) pour faire comme « il faut » . Les « normes » que nous nous mettons pour être « bien ». Mais j’ai appris une chose : La seule NORME pour moi, c’est ce que Jésus me dit pour LE satisfaire LUI et non les hommes et SURTOUT MOI. Le piège c’est surtout le désir ou même le BESOIN que des fois inconsciemment, on ressent et qui nous pousse des fois à ne plus partager ce que Jésus voudrait réellement mais ce que NOUS voulons, ce que JE VEUX. Le Seigneur m’a corrigé plusieurs fois (et Il continue à le faire maintenant même) mais je fais comme le petit enfant qui malgré les punitions du père, s’accroche à lui même en pleurant mais s’accrocher quand même.
    Je pense que l’Esprit Saint ne nous laissera pas dévier sans qu’Il nous avertit , après, à nous d’être attentifs, et surtout ne pas tomber dans le SYSTEMATIQUE, les NORMES du monde mais écouter et OBEIR à ce que Jésus nous dit de faire : vidéo ou pas, images ou pas, avec ou sans argent, publier 20 articles dans la semaine ou 2 articles dans l’année, l’essentiel c’est la question : « j’obéis à qui??? » Que le Seigneur te fortifie toujours ma petite soeur. Gros bisous à Néné et Matthias

  2. Coucou Ella,
    Bon il est vrai que c’est ton titre qui a d’abord titillé ma curiosité… oui j’aime les frites et cette pub me faisait rire à l’époque 🙂

    Plus sérieusement, je te rejoins dans tes réflexions, moi je prends ce qui m’arrange dans les IL FAUT et non suivre les règles marketing juste pour les suivre. Et je fais en fonction de moi, je n’ai aucune envie de publier tous les jours sur des réseaux sociaux même si c’est clairement ce qui est conseillé ! Je ne publie pas les versets et les citations qui feraient le plus de buzz mais je veux que les gens soient édifiés par les versets moins populaires aussi 🙂
    Je me sens vraiment libre de servir le Seigneur comme je pense qu’Il le souhaite même si parfois je rougis devant certains sites qui publient tous les jours 😳 mais dans ces moments je me rappelle de ma mission et pas celles des autres !
    Oh et je te rejoins pour les « sépulcres blanchis », je prie chaque semaine que ce ne soit pas le cas pour moi, c’est vraiment le sujet de prière pour le blog chaque semaine. C’est un peu ma crainte constante…

    Sois bénie Ella, ce que j’aime dans ton blog c’est ta sincérité (entre autre!) 🙂

    1. Salut Ludivine,
      Oui, laissons-nous vraiment guider par son Esprit, Esprit de liberté et d’amour. Certains peuvent publier tous les jours, d’autres tous les trimestres, qu’importe. Il n’y a pas de mal à faire de «jolies» choses, tant que c’est dicté par notre Dieu (et Il en fait des belles choses 😊 !). Il y a des choses super intéressantes à savoir dans ce domaine de communication, et honnêtement, ce sont des choses qui m’intéressent (c’est pourquoi j’aime aussi beaucoup quand tu partages tes conseils sur le blogging avec les autres blogueuses). L’essentiel, c’est d’être honnêtes dans nos motivations, pas une course à la gloire (humaine) mais agir selon le plan de notre Dieu. Je te rejoins dans ta prière, d’ailleurs plus largement pour tous ceux qui sont «exposés» à des regards publics, que cela ne nous fasse pas négliger notre communion avec notre Père dans le secret. Perso, j’aime aussi beaucoup ton blog, et je sais qu’il en bénit + d’unes … dont moi 😊 !

  3. Super article Ella 🙂 je rejoins ta reflexion sur le sujet: ne partage que ce que tu vis… C’est exactement cela: on ne peut donner que ce qu’on a. Il ne faut pas tromper les gens qui nous lisent par de beaux discours sans substances. Sur le sujet IL FAUT, je dois avouer que je tombe souvent encore dans ce cercle du systématique. Merci Seigneur qu’une soeur comme toi existe pour écrire de telle vérité pour nous rapeller à l’essentiel et de ne pas perdre de vue ce que Jésus nous aconfié de faire et de rester fidèle à l’Appel orginel. Merci Ella 🙂

    1. Bonjour Felana,
      Merci de me rendre visite 😊 ! Cela me fait toujours plaisir que des personnes puissent être touchées par «ce que j’écris» mais vraiment gloire à Dieu qui nous permet d’être ses instruments, vases d’argile qui porte son trésor. C’est une grâce ! Dès qu’on commence à être un peu «exposé», on est toujours tenté de surjouer un peu. Mais que Dieu nous préserve : Il dirige chacun selon un appel particulier, propre à chaque personne.

  4. Je me suis souvent sentie interpellée par le Saint-Esprit à ce sujet. Faire ce que la mode Marketing exige ? Parler aux gens de ce qu’ils veulent entendre (histoire de s’assurer une certaine popularité 😉) ? Ou leur parler de ce qu’il me met à coeur?
    J’ai très vite vu comment cela pouvait être épuisant, et frustrant de fonctionner avec les « Il faut », bien qu’ils aient du sens .
    Donc maintenant je me laisse conduire en obéissant. Et plus je le fait, plus mon propos de précise.
    En fait, il faut avoir le courage de faire confiance au Saint-Esprit. Il sait ce qu’il est le best.
    Merci pour cet article. Je découvre ton blog et j’en suis ravie.
    Isa.

    1. Bonjour Isabelle,
      Et merci d’être passée par ici ! Oui, c’est vraiment un pas de foi que de compter sur le Saint Esprit ! Surtout quand cela ne suit pas du tout la logique humaine 😊 ! Que le Seigneur nous éclaire chaque jour sur les choix à faire … en particulier dans nos partages sur les blogs 🌼 !
      Sois bénie Isa !

  5. Parfois, j’aime bien revenir sur des anciens articles. Celui-ci me parle particulièrement en ce moment parce qu’il me pousse à me remettre en question sur mes motivations. J’aime le Seigneur parce qu’Il ne nous enferme pas dans des boîtes limitées par des règles humaines que nous nous fixons nous-mêmes. J’aimerais en profiter pour bénir tous mes frères et sœurs qui servent sur Internet. Que Dieu accorde à chacun la foi et le discernement dans ce que nous faisons. Ce n’est pas en vain. Prions aussi pour la terre sur laquelle sont semées les graines de la Parole.

Laisser un commentaire