La lecture publique des Ecritures ?

En attendant ma venue, consacre-toi à la lecture publique des Ecritures, à la prédication et à l’enseignement.
1 Timothé 4:13

Overdose de versets bibliques ?

yada-yada-1430679_1920Comme je le disais récemment, je me suis remise à jeter un oeil aux réseaux sociaux. Hormis le fait que j’ai encore du mal avec ce flux d’informations, j’ai aussi ressenti une gêne de voir un tas de versets bibliques passés, likés, partagés, … Je ne sais pas. Cela ne reflète parfois pas la discussion que je peux avoir autour d’une tasse de thé avec la plupart des personnes que je connais. Bien sûr, pour d’autres, c’est différent, « parler la Bible », c’est juste normal, mais malheureusement, ce n’est pas la majorité. Je sais bien que la communication écrite peut être très différente de ce qu’on peut être physiquement, j’en suis la preuve vivante, moi qui ne parle pas beaucoup, en comparaison à la longueur de mes articles. Et même l’apôtre Paul s’est vu reproché d’avoir l’air différent dans ses lettres et en présence (2 Corinthiens 10:7-11). Pour en revenir à ces tas de versets qui sont partagés, (généralement, des versets encourageants … qui nous brossent dans le sens du poil ?), j’ai ressenti non seulement de la gêne, mais aussi une crainte : celle que les lecteurs deviennent insensibles à la voix de Dieu.

Quand j’ai commencé à « réseauter » , je m’étais dit que j’allais éviter de citer la Bible à tout va et d’en mettre à toutes les sauces. Un peu comme quand j’ai commencé ce blog, et que je ne voulais pas étaler le peu de confiture que j’avais. Mais bon, cela m’a rattrapé. En examinant toute chose au regard de la Parole, j’en ai fini par citer fréquemment la Bible. Je viens d’ouvrir un compte Twitter pour partager quelques pensées qui me touchaient et qui pourraient encourager aussi d’autres personnes. Bon. Finalement, je me suis encore retrouvée à citer des versets de la Bible. Heureusement, personne n’est abonné !! Plus sérieusement, je sais que je saoule des gens avec ces versets. Et pas seulement les non-chrétiens. Je m’en excuse auprès de ceux qui pourraient lire ces lignes, vous savez que ce n’est pas du tout mon intention.

Une Parole vivante

Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos afin que personne ne tombe dans la désobéissance à l’exemple des Israélites. Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur. Nulle créature n’échappe au regard de Dieu, tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Hébreux 4:11-13

sword-308836_1280Je ne veux pas écrire de belles citations parmi tant d’autres, mais j’ai la conviction que la Parole de Dieu est efficace : c’est une épée double tranchant. En citant un verset à la volée, je n’ai pas envie de donner une petite phrase vite fait, rapide à digérer, en mode fast food. Je ne cite pas « mon » verset pour te dire : « Et, tu connaissais ce verset, toi ? Je l’ai bien placé, hein ?». Justement à cause de ces réactions là, j’évitais de dire ce que j’avais sur le coeur … même quand il fallait en fait ouvrir la bouche. Il y a un temps pour parler, et un temps pour se taire. Aujourd’hui, je crois en la vraie puissance de la Parole, cette Parole de Dieu qui ne revient pas à Lui sans effet. Quels versets m’ont « parlé » aujourd’hui ? Lesquels m’ont encouragé, corrigé, … lesquels m’ont transformé ? Lesquels je vis vraiment ? Dieu parle et ne sous-estimons pas les mots qui sortent de sa bouche. C’est notre pain quotidien. Je ne veux pas me contenter de l’écouter … puis de passer à autre chose comme si de rien n’était. Je veux la méditer, la ruminer (charmante image), savoir pourquoi Dieu me dit cela à ce moment là.

Alors, nourris ou écoeurés ?

bend-1296747_1280Alors, est-ce une raison pour arroser tout le monde de versets ? Je ne sais pas. Peut être que cela donne l’effet inverse, et que cela « écœure » de la Parole au lieu de nourrir. Le problème est peut être dans le « moyen de communication » qui reste assez impersonnel finalement. J’ai pris l’habitude de souvent ne citer que la Parole, car pour moi, elle parle d’elle même. Mais je me demande si ce que Dieu me demande dans cette situation n’est pas plutôt d' »interpréter cette langue inconnue » pour le monde. Si on cite les propos de quelqu’un de connu, alors celui qui écoute arrive facilement à comprendre de quoi il s’agit. Si on cite la Parole de Dieu à quelqu’un qui ne connaît pas beaucoup Dieu, alors est-il possible que cela ne le touche pas ?

Philippe courut et entendit l’Ethiopien lire dans le prophète Esaïe. Alors il lui demanda :
– Comprends-tu ce que tu lis ?
– Comment le pourrais-je, répondit-il, si je n’ai personne pour me l’expliquer ?
Et il invita Philippe à monter s’asseoir à côté de lui.
Actes 8:30‭-‬31

Don’t just like it, live it !

keyboard-597107_1920Bref. Restons simples, partageons selon ce que l’Esprit nous dit, semons, prions pour une bonne terre, et puis s’il nous arrive d’aimer des versets, je ne demande qu’une seule chose : ne nous contentons pas d’aimer le contenu, mais vivons-le ! Je vous laisse avec un petit en-cas, mais n’oubliez pas de manger de vrais repas !

Si vous m’aimez, gardez mes commandements. Celui qui a mes commandements, et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, et je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.
Jean 14:15‭, ‬21

Mettez en pratique la parole, et ne vous contentez pas de l’écouter, en vous séduisant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car si quelqu’un écoute la parole, et ne la met point en pratique, il est semblable à un homme qui regarderait dans un miroir son visage naturel; Et qui, après s’être regardé, s’en irait, et oublierait aussitôt quel il était. Mais celui qui aura considéré avec attention la loi parfaite, qui est celle de la liberté, et qui y aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais pratiquant les œuvres qu’elle commande, il sera heureux dans ce qu’il aura fait.
Jacques 1:22‭-‬25

Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre récoltera d’elle la ruine, mais celui qui sème pour l’Esprit récoltera de l’Esprit la vie éternelle. Ne négligeons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au moment convenable, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous et en particulier envers nos proches dans la foi.
Galates 6:8‭-‬10

4 réflexions au sujet de « La lecture publique des Ecritures ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *