Comme des pierres vivantes

J’ai eu une période où je n’étais pas du tout convaincue par certaines façons de faire pour « évangéliser » ou témoigner de notre foi ou s’édifier les uns les autres … Mais aujourd’hui encore, j’apprends la richesse de la diversité des membres du corps de Christ. Souvent, on est très content d’avoir semé, alléluia, merci Seigneur… et juste après, on se moque de celui qui, après nous, va arroser. De même, parce qu’on a été « touché » lors d’un concert, on ne comprend pas comment les autres pourraient recevoir quelque chose en assistant à une conférence les bras croisés à écouter quelqu’un qui parle de Jésus. On peut se demander pourquoi certains prennent le temps (ou, selon les avis, « perdent » leur temps) à tenir un blog / créer des vidéos / organiser des séminaires / vendre des barquettes de samoussas … On peut se demander pourquoi les autres ne sont pas aussi motivés que nous par ce projet qu’on a tellement à cœur pour « faire avancer le Royaume ». Eh bien, il faut comprendre que nous n’avons pas tous la même mission sur cette terre. Pas les mêmes missions, donc pas les mêmes priorités. Pas les mêmes équipements. Pas les mêmes dons. Oui, cela peut paraître banal de le dire mais on n’est pas là pour les mêmes choses. C’est banal, mais c’est un peu plus compliqué qu’on ne le pense.


D’abord, arrêtons de nous prendre pour le centre de la terre. Je ne suis pas du genre à prendre un air grave et sérieux pour annoncer haut et fort « Ainsi parle l’Éternel : … ! ». N’empêche que certaines personnes ont besoin qu’on leur parle de cette façon. Comme d’autres sont touchés par des chants. Ou par des prédications. Ou des articles de blogs. Ou une marque de sympathie. C’est comme cet enfant qui essaie d’apprendre ses tables de multiplication pendant des heures en les lisant sans y parvenir … jusqu’au jour où il décide de les écouter à haute voix plutôt que de les lire. Ce sont les mêmes tables de multiplication. Ce ne sont pas les mêmes moyens de faire passer le message. Mon cas ne sera jamais une généralité. Et bien plus que cela, une « méthode » qui aurait marché pour des millions de personnes ne sera jamais une règle à appliquer systématiquement.

Arrêtons de toujours nous comparer aux autres. Dieu a permis que ton voisin évangélise 200 personnes dans le métro ? Très bien. Mais ton collègue de travail à qui tu as pu montrer un geste d’amitié alors que tout le monde le déteste méritait autant que ces 200 personnes de rencontrer quelqu’un qui reflète Jésus. C’est bien d’évangéliser dans les trous perdus ou les lieux hostiles, mais ne sous-estimons pas les ministères qui nous semblent un peu plus « tranquilou pépère ». Croyez-vous qu’il est plus facile de « convertir » un drogué qui n’a plus rien à faire de sa vie ou une personne qui est dans l’église depuis des années simplement par tradition ?

On met souvent en avant les personnes qui viennent juste de donner leur cœur à Jésus. Vraiment merci Seigneur pour toutes les personnes nées de nouveau, mais maintenant, tous ces nouveaux nés, qui va s’en occuper ? Faire de toutes les nations des disciples, n’en déplaise à certains, ce n’est pas « que » faire des nouveaux convertis (même si c’est déjà merveilleux d’en arriver là !). Alors, quelle mission difficile le Seigneur nous a donnée là ! Oui, c’est une mission difficile pour une seule personne. Mais justement, nous sommes plusieurs personnes, plusieurs pierres que Dieu place pour que son Église grandisse. Alors, merci pour Paul qui a semé, pour Apollos qui a arrosé, celui qui a préparé le compost, pour celui qui a taillé les feuilles, pour celui qui a désherbé, pour celui qui a donné de l’eau à celui qui a désherbé …

Rejetez donc toutes les formes de méchanceté et de ruse, l’hypocrisie, la jalousie, et toute médisance. Comme des enfants nouveau-nés, désirez ardemment le lait pur de la Parole, afin qu’il vous fasse grandir en vue du salut, puisque, vous avez goûté combien le Seigneur est bon .  Approchez-vous de lui, car il est la pierre vivante que les hommes ont rejetée mais que Dieu a choisie et à laquelle il attache une grande valeur . Et vous aussi, comme des pierres vivantes, vous qui formez un temple spirituel, édifiez-vous pour constituer une sainte communauté de prêtres, chargés de lui offrir des sacrifices spirituels qu’il pourra accepter favorablement par Jésus-Christ. Mais vous, vous êtes un peuple élu , une communauté de rois-prêtres , une nation sainte , un peuple que Dieu a pris pour sien, pour que vous célébriez bien haut les œuvres merveilleuses de celui qui vous a appelés à passer des ténèbres à son admirable lumière. Car vous qui autrefois n’étiez pas son peuple , vous êtes maintenant le peuple de Dieu . Vous qui n’aviez pas obtenu compassion , vous avez désormais obtenu compassion .  Ayez une bonne conduite au milieu des païens. Ainsi, dans les domaines mêmes où ils vous calomnient en vous accusant de faire le mal, ils verront vos bonnes actions et loueront Dieu le jour où il interviendra dans leur vie .
1 Pierre 2:1‭-‬5‭, ‬9‭-‬10‭, ‬12

Et si vous voulez savoir comment 2 membres peuvent poursuivre un même but en faisant des choses contraires, j’en ai parlé dans cet article 😉 !

Laisser un commentaire