Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien

1Corinthiens8.2_3

Quand j’ai commencé à prendre la Parole de Dieu vraiment au sérieux, de nombreux domaines (si ce n’est tous ?) de ma vie ont eu besoin d’être renouvelés. On a un nouveau regard, souvent très critique, sur toute chose. Au point d’en oublier l’amour.

Au point de voir (ou chercher) le mal partout. Lorsqu’on entend une musique,  on se demande si l’origine de ce style n’est pas douteux. Lorsqu’on fait une fête, on se pose plein de questions de savoir pourquoi on célèbre telle ou telle chose. Lorsqu’on est « entre chrétiens de conviction différentes », on se dispute sur des mots. Et pourquoi on fait comme ci, et pourquoi on fait comme ça. Aujourd’hui, je suis très loin de dire « Amen » à tout. Mais, malgré tout, je me rends bien compte que comprendre certaines choses m’ont amené à être enflée d’orgueil, voire à devenir prétentieuse, l’air de rien.

Supposons que j’aie le don de prophétie , que je comprenne tous les secrets et que je possède toute la connaissance ; supposons même que j’aie, dans toute sa plénitude, la foi qui peut transporter les montagnes : si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien.
1 Corinthiens 13:2

Passons au problème des viandes provenant d’animaux sacrifiés aux idoles . « Nous possédons tous la connaissance voulue, » dites-vous. C’est entendu, mais cette connaissance rend orgueilleux. L’amour, lui, fait grandir dans la foi.  Celui qui s’imagine avoir de la connaissance ne connaît pas encore comme on doit connaître. Mais celui qui aime Dieu, celui-là est connu de Dieu.
1 Corinthiens 8:1‭-‬3

Je pense que cette phase de « grand ménage » était nécessaire. Elle a sûrement pu paraître parfois extrême, mais je ne pense pas que Dieu m’en ait voulu d’être, disons, bouillante. Ce n’est pas que je compte m’attiédir avec le temps, d’ailleurs, l’entretien du temple du Saint Esprit est toujours en cours. Mais le moment vient où je ne suis plus focalisée sur les obstacles à éviter,  mais où mes yeux sont fixés sur Jésus, sur le but à atteindre.

Matthieu14.30Au cours de ma première leçon de conduite, mon moniteur d’auto-école m’a appris à tenir ma trajectoire. Il m’a dit quelque chose qui m’a marqué : pour garder ma trajectoire, il faut regarder loin où je vais et surtout, surtout, ne pas fixer des yeux les obstacles, sinon je rentre dedans. Si je roule sur une route étroite à double sens et qu’un gros camion s’ apprête à me croiser, je ne le fixe pas mais je regarde ma trajectoire loin devant.

Cependant la barque était déjà au milieu de la mer, battue des flots ; car le vent était contraire. Et, à la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Et ses disciples le voyant marcher sur la mer, furent troublés et ils dirent : C’est un fantôme ; et de la frayeur qu’ils eurent ils s’écrièrent. Mais aussitôt Jésus leur parla et leur dit : Rassurez-vous ; c’est moi, n’ayez point de peur. Et Pierre, répondant, lui dit : Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi en marchant sur les eaux. Jésus lui dit : Viens. Et Pierre étant descendu de la barque, marcha sur les eaux pour aller à Jésus. Mais voyant que le vent était fort, il eut peur, et comme il commençait à enfoncer, il s’écria et dit : Seigneur, sauve-moi. Et incontinent Jésus étendit la main et le prit, lui disant : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et quand ils furent entrés dans la barque, le vent cessa. Alors ceux qui étaient dans la barque vinrent et l’adorèrent, disant : Tu es véritablement le Fils de Dieu.
Matthieu 14:24-33

Il est vrai que je dois éprouver toutes choses. Il est aussi vrai que je dois retenir ce qui est bon. Et donc, ne pas focaliser mes pensées sur ce qui est mauvais, non ?

Rendez grâces à Dieu en toutes choses; car c’est la volonté de Dieu en Jésus-Christ à votre égard. N’éteignez point l’Esprit. Ne méprisez point les prophéties. Eprouvez toutes choses; retenez qui est bon. Abstenez-vous de tout ce qui a quelque apparence de mal. Le Dieu de paix veuille vous sanctifier lui-même parfaitement, et que tout ce qui est en vous, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible pour l’avénement de notre Seigneur Jésus-Christ. Celui qui vous a appelés, est fidèle, et il le fera aussi.
1 Thessaloniciens 5:18-24

Ainsi donc, cherchons toujours ce qui contribue à favoriser la paix et à nous faire grandir les uns les autres dans la foi.
Romains 14:19

Aujourd’hui, je prie d’avoir le regard de Jésus sur toute chose, Lui qui n’a pas condamné la femme adultère à être lapidée (Jean 8:1-11), Lui qui a fréquenté des gens de mauvaise vie malgré les critiques incessantes des religieux (Matthieu 9:10-13), Lui, la Parole faite chair (Jean 1:1-5), Parole accomplie , qui nous a éclairé sur le coeur de la loi (Matthieu 5:17-48) afin que nous ne suivions plus une lettre morte mais que son Esprit nous donne la vie (2 Corinthiens 3:6). Je prie aussi de vivre avec ardeur la Parole de Jésus, Lui qui a renversé les tables des vendeurs devant le temple (Jean 2:13-17), Lui qui donnait des avertissements au sujet du levain des pharisiens  (Matthieu 16:6-12), ce même levain qui peut faire lever toute la pâte (1 Corinthiens 5:6-8), Lui qui vomira l’Église tiède (Apocalypse 3:14-22).
Vraiment, qu’Il nous donne son amour, son discernement, la sagesse qui vient d’en haut en toute chose. Je n’ai pas de recette pour savoir quand je manque d’amour ou quand je manque de zèle mais je m’en remets à Dieu qui connaît mon coeur et qui saura me corriger comme un berger prend soin de ses moutons, comme un Père qui enseigne son enfant.

Lire aussi mes anciennes publications :
Comment j’ai été distraite
Quand les frères se déchirent

6 réflexions au sujet de « Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien »

    1. Bonjour Pascale,
      Merci d’être passée sur ce blog,
      C’est vrai que c’est toujours l’amour qui doit nous conduire,
      Soyez fortifiée dans le Seigneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *